Banque populaire : Quelles sont les offres pour les agriculteurs et les viticulteurs ?

Pendant de nombreuses années, les agriculteurs et les viticulteurs ont eu du mal trouvé des produits bancaires qui s’adaptent à leurs situations professionnelles. Heureusement, plusieurs banques ont compris l’enjeu lié à ce secteur ainsi que la nécessité de proposer des offres bancaires sur mesure. C’est le cas de la Banque populaire, un établissement qui a fait le choix d’accompagner cette catégorie de professionnels à travers plusieurs offres bancaires aussi intéressantes les unes que les autres. 

Les offres de gestion de trésorerie et de liquidités de la Banque populaire

Pour les agriculteurs et les viticulteurs, la gestion de la trésorerie reste un défi de taille, en raison des aléas liés à leurs exploitations. Contrairement à des salariés, leurs revenus sont conditionnés par le succès de chaque cycle d’exploitation. La survenue de fluctuation dans leurs trésoreries impacte leur qualité de vie, d’où la nécessité de souscrire à des produits de gestion de trésorerie et de liquidités avantageuse. Dans cette catégorie, la Banque populaire a prévu un panel de 3 produits de gestion de trésorerie et de liquidité au fonctionnement bien distinct. 

  1. L’OPTIPLUS Agri

Cette offre s’adresse à tous les agriculteurs et viticulteurs qui souhaitent se constituer une épargne de manière durable et sécurisée. Elle est pensée de sorte à s’adapter aux clients et à leurs besoins. En effet, il ne tient qu’à vous de constituer votre épargne suivant le rythme qui est le vôtre. Cette épargne de précaution reste disponible à tout moment. 

En outre, la Banque populaire octroie à ses clients une grande flexibilité dans la gestion de vos différents mouvements bancaires. À cet effet, vous avez le choix entre les virements bancaires via internet et les virements bancaires en agence. Tous vos versements ou vos retraits se font suivant votre cycle d’exploitation. 

Le plus intéressant avec l’offre OPTIPLUS, c’est le fait qu’il s’agit d’un excellent moyen de rémunération des excédents de trésorerie. Ce compte courant rémunéré vous permet d’optimiser votre trésorerie, d’où son nom. 

Pour ouvrir un compte OPTIPLUS, une condition doit être remplie : la Banque populaire exige par exemple pour l’ouverture de compte un versement minimum de 15 €. Outre cette obligation, l’établissement bancaire ne prélève aucun frais de fonctionnement.

  1. Le compte DEP 

Derrière l’acronyme « DEP », il faut comprendre « Déduction Épargne de Précaution ». Il fait bénéficier aux exploitants agricoles qui sont soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices agricoles deux avantages de taille :

  • la possibilité de constituer une épargne de précaution ; 
  • la possibilité de bénéficier d’une déduction sur votre épargne de précaution.  

L’épargne de précaution

La Banque populaire vous permet de constituer sur un compte courant une épargne dite de précaution. Le compte DEP a pour but de prévenir les aléas (climatiques, sanitaires, économiques) liés à votre profession d’agriculteurs ou de viticulteurs. En plus d’être rémunéré, ce compte n’est conditionné par aucun frais : 

  • ni frais d’ouverture ;
  • ni frais de gestion ;
  • ni frais de clôture ;
  • ni pénalités sur les retraits.

Etant adossé à un compte professionnel, il doit être approvisionné via ce compte par virement bancaire. Cela implique également que pour vos retraits, les virements doivent nécessairement passés pat ce compte professionnel auquel le compte DEP est adossé.  

L’épargne constituée est disponible à tout moment, et cela, sans pénalité. S’il n’y a théoriquement pas de durée maximum pour garder son compte DEP, la réglementation relative à la déduction pour épargne de précaution stipule que le montant épargné doit être conservé sur le compte dans un délai maximum de 10 ans. Autres spécificités liées au compte DEP, celui-ci ne donne pas droit à :

  • des autorisations de découverts ;
  • des moyens de paiements

La déduction pour épargne de précaution

Outre la constitution d’une épargne de précaution, le compte DEP vous permet de bénéficier d’une déduction sociale et fiscale. Celle-ci est appliquée sur la rémunération produite par l’épargne de précaution. La rémunération du compte DEP est calculée sur la base du taux Euribor 3 mois et celui-ci est assortie d’une marge fixe. Retenez toutefois que la rémunération produite par votre épargne est soumise à la fiscalité des intérêts dans la catégorie des bénéfices agricoles.

La déduction sociale et fiscale est encadrée par la réglementation DEP. En vertu de celle-ci, bien que le compte DEP n’est pas plafonné (pas d’exigence d’un montant maximal d’épargne), la déduction ne peut pas s’appliquer si vous ne respectez pas certains seuils. Autrement dit, le montant de votre épargne dépendra des droits dont vous souhaitez bénéficier. 

  1. Les solutions de gestion de trésorerie à long terme

Cette troisième catégorie regroupe toutes les solutions bancaires que la Banque populaire met en place pour accompagner les agriculteurs et les viticulteurs. Elles vous permettent d’effectuer des placements de vos excédents de trésorerie à court, à moyen et à long terme. Chaque solution est pensée pour s’adapter à votre profil d’investisseurs (disponibilité de fonds, appétence au risque, rémunération visée…). Quel que soit le support financier pour lequel vous optez, certaines conditions peuvent être exigées. On peut vous imposer : 

  • des droits d’entrée ; 
  • des frais de gestion ; 
  • des pénalités en cas de sortie anticipée ; 
  • des préavis exigés en cas de sortie anticipée ; 
  • la possibilité de choisir entre les versements et la capitalisation des intérêts.

Les outils à court et moyen terme

La Banque populaire met à votre disposition 3 instruments :

  • les titres de créances négociables (TCN), des solutions d’investissement sur une durée comprise entre 1 et 365 jours ; 
  • les OPC monétaires, permettant de bénéficier de cotation journalière ; 
  • les comptes à terme (CAT), qui permettent de réaliser des investissements sur une durée supérieure à 30 jours. 

Les outils à long terme

La Banque populaire propose aussi des outils d’investissement à long terme réunis dans plusieurs portefeuilles, dont les OPC et les fonds à formule. Dans la catégorie des OPC, on retrouve :

  • les OPC Actions ; 
  • les OPC obligataires ; 
  • les OPC mixtes ; 
  • les Investissements Socialement Responsables ; etc. 

Quant aux fonds à formule, ils offrent une garantie partielle en capital bénéfique à tout moment ou à une échéance donnée. Pour ces types de supports, ce sont des placements à maturité de 5 ans et plus qui sont proposés. Vous pouvez créer des fonds sur mesure à partir d’un capital de 500 000 €.

Les offres de financement du développement d’activité

Pour faire face aux besoins en financement des exploitations agricoles, que vous soyez agriculteurs ou viticulteurs, la Banque populaire a mis en place deux solutions de financement en développement d’activité : le financement de cycle d’exploitation ou de financement de matériel agricole. Pour chacune de ces offres, un conseiller vous accompagne afin de vous aider à identifier de manière précise vos besoins pour optimiser au maximum l’efficacité du financement. 

  1. Le financement de cycle d’exploitation 

Les décalages de trésorerie sont très courants dans les exploitations agricoles et leur ampleur dépend essentiellement du cycle dans lequel lesdites exploitations se trouvent. La Banque populaire a donc pensé à deux solutions de financement sur mesure qui s’adaptent à votre cycle d’exploitation

AGRIRUTHM

Cette solution de crédit à court terme a été pensée pour financer des décalages de trésorerie liés à la saisonnalité de l’activité agricole. Elle peut être sollicitée pour financer :

  • l’escompte et la mobilisation de créances (avance de TVA, de primes PAC, de subventions, etc.) ; 
  • un crédit avec warrant agricole pour les viticulteurs. 

La facilité de caisse 

Ce financement à court terme prend la forme d’une avance que la Banque populaire vous octroie en tant qu’exploitant agricole pour couvrir vos besoins de trésorerie tels que : 

  • le paiement des salaires ;
  • le paiement des charges sociales ; 
  • le paiement des fournisseurs ; 
  • le règlement des clients, etc.
  1. Le financement de matériel agricole

Pour les agriculteurs-viticulteurs, l’achat de matériel agricole est une étape importante dans le processus de développement de l’exploitation puisqu’il permet : 

  • la diversification de leur activité ;
  • l’augmentation de leurs rendements ;
  • l’optimisation de leur temps de travail ; 
  • la réduction de leurs charges. 

Peu importe les objectifs que vous poursuivez en tant qu’exploitant agricole, l’offre de financement de matériel agricole de la Banque populaire a pour but de vous aider. Là où l’intervention d’un conseiller est importante, c’est au moment de choisir entre deux solutions de financement de matériel agricole. 

Le prêt bancaire classique

Il s’agit d’un prêt à taux unique qui finance le montant HT de tous types de matériels agricoles neufs ou d’occasion. Il vous offre la possibilité d’amortir l’achat du matériel de manière mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle. De plus, une fois financé, le matériel devient votre propriété. 

Le crédit-bail mobilier

Il s’agit d’un prêt qui finance le montant TTC du matériel agricole. Vous n’êtes pas dans l’obligation d’avancer le montant de la TVA, celui-ci étant lissé via le paiement des mensualités. Par contre, le matériel ne vous appartiendra qu’en fin de contrat, ce qui veut dire durant toute la durée du crédit, vous le louez et les mensualités versées sont en fait des loyers. 

Les offres d’accompagnement en développement et agrandissement d’activité

Considérant que les exploitations agricoles, en fonction du niveau auquel elles sont, ont des besoins en financement distincts, la Banque populaire met à la disposition de ses clients exploitants un service de conseil. Celui-ci a pour but de les guider dans le choix de la bonne solution de financement, celle qui s’adapte aux réels besoins de l’exploitation. Un conseiller pourra alors vous conseiller une gamme innovante de solutions adaptées pour : 

  • l’installation d’une exploitation agricole,  :
  • la vente en circuits courts ; 
  • le développement à l’international ;
  • la protection et la motivation des salariés. 

Venus du monde entier, les conseillers qui interviennent sont des spécialistes du monde agricole. Ils sont chargés de déployer les différents axes de chaque programme que vous aurez choisi. 

 La clé de cette offre de la Banque populaire, c’est la confidentialité. Toutes les informations divulguées à propos de votre projet d’installation d’exploitation agricole restent strictement confidentielles.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.