5 désherbants naturels que vous devriez essayer

Les mauvaises herbes sont de véritables cauchemars pour les jardins et leurs propriétaires. Elles étouffent les cultures et empoisonnent les sols. Divers herbicides sont utilisés pour les éliminer. Malheureusement, ces produits sont aussi nuisibles que les végétaux envahissants. Comme alternative, je vous présente des désherbants naturels et bio.  

Le bicarbonate de soude

Il est naturel, biodégradable et surtout, d’une grande efficacité contre toutes ces herbes qui empêchent vos cultures de prospérer. Le bicarbonate de soude est ordinairement utilisé pour désherber les terrasses, les allées de graviers et les petits espaces. Il n’est pas moins efficace dans les potagers. Rendez-vous en magasin pour vous procurer votre poudre blanche puis répandez-la sur les parties envahies de votre potager. 

Le vinaigre blanc

Vous en avez sûrement quelque part dans votre maison, dans une armoire, à la buanderie ou ailleurs. Ce liquide utile au quotidien est aussi d’une grande aide en jardinage. Dans votre guerre contre les mauvaises herbes, le vinaigre blanc est un allié et une arme puissante. Je vous conseille de le vaporiser sur les adventices. De la racine aux feuilles, il les extermine.

 Ne faites cependant pas l’erreur d’en verser sur vos légumes. Je vous recommande l’usage d’un pulvérisateur pour ne pas déverser un dosage exagéré de vinaigre sur vos terres. Il s’agit d’un produit industriel dont les composantes peuvent nuire à la santé de vos terres.

L’eau de cuisson

Vous ne vous attendiez peut-être pas à la retrouver dans cette liste. Et pourtant, l’eau de cuisson y est et mérite bien sa place aux côtés des astuces de désherbage naturel les plus fiables. Aussi  curieux que cela puisse paraître, son usage contre les adventices est multiséculaire.

 Eh oui, nos aïeux connaissaient la recette et l’employaient déjà contre les plantes indésirables de leurs jardins. La seule précaution qu’elle demande est de ne pas se brûler soi-même. L’eau de cuisson est encore plus efficace lorsqu’elle sert à bouillir des pommes de terre ou des pâtes. Quand elle est salée, son efficacité est doublée. Attention cependant au sel. Le trop-plein de sel peut stériliser vos sols. 

Le purin d’orties

Le purin d’orties est ce que j’appelle, un couteau suisse du jardinage. La raison, ce puissant désherbant écologique est aussi un fertilisant hors pair. Du coup, vous vous demandez peut-être si c’est vraiment une bonne idée d’en arroser les nuisibles de votre potager. Ma réponse est oui. Tout est question de dosage. Vous devrez simplement faire attention à la proportion eau/ortie pour que ce qui est censé détruire les indésirables ne favorise leur multiplication. 

Le purin d’angélique

L’angélique est une plante utilisée en médecine. Elle contribue aussi à la santé de vos cultures. Pour faire votre purin, hachez grossièrement 500 g de fleurs d’angélique et laissez-les macérer dans 5 litres d’eau. 2 à 3 semaines après, votre désherbant naturel est prêt. Filtrez la préparation et  pulvérisez-la sur les plantes qui enlaidissent votre terrasse et  se disputent le sol avec vos cultures. 

Les mauvaises herbes sont un véritable cancer pour les potagers. Pour en finir avec leur invasion, n’utilisez plus de produits chimiques. Les désherbants proposés ici suffisent pour les faucher à la racine. 

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.