Comment fabriquer un piège à campagnol ?

Les campagnols sont des herbivores au pelage brun qui ressemblent de près aux souris de maison. Il s’agit d’une race de rongeurs qui sévit dans les jardins et potagers. De ce fait, il incombe de s’en débarrasser. Découvrez comment réaliser un appât à campagnol. 

Préparer un trou 

La première étape fondamentale pour faire un piège à campagnol est de savoir à quel endroit précis ce dernier sera placé. Pour ce faire, vous devrez rechercher l’amas de sable caractéristique que les rats taupiers sont en dessous. Si vous trouvez la sortie de cette galerie souterraine, faites-y un petit trou à l’aide d’une pelle à main tout en prenant soin de ne pas toucher le rongeur qui n’est peut-être pas loin de l’ouverture de la galerie. Assurez-vous que le trou que vous faites descende assez bas pour atteindre la bande de terre ou passe la galerie souterraine des rongeurs. Veillez par ailleurs à ce que le diamètre de votre trou soit assez large pour accueillir un seau d’un volume de compris entre dix et vingt litres. 

Apprêter le piège 

L’étape suivante pour faire un piège à campagnol d’une grande efficacité se résume à compacter la terre autour du seau. Cette étape est nécessaire car lorsque la terre est trop dure, le rongeur se rend compte que cette dernière n’a pas été retourné à  cet endroit. Si vous parvenez à bien compacter le sol autour du seau, vous bloquez assurément le passage des deux côtés du tunnel de votre rongeur. Par conséquent, l’animal sera obligé de se faire une autre ouverture via le sol compacté. Ce qui le mènera tout droit dans le seau. Vous aurez donc à capturer votre rongeur sans que ce dernier ne soit blessé. 

Cacher le piège 

En dernier lieu, si vous voulez que votre appât soit efficace, vous devez veiller à ce qu’il soit bien caché. Il faut donc couvrir l’ouverture de l’excavation. Pour réaliser cette tâche, munissez-vous d’une planche de bois et couvrez l’entrée de votre piège. De cette façon, vous mettez votre piège à l’abri de la lumière du soleil, le rendant par la même occasion, invisible pour le rongeur qui a l’habitude de l’obscurité souterraine.  

Autres vertus répulsives des campagnols

En dehors des pièges, vous pouvez recourir à d’autres astuces pour lutter contre les campagnols. À  cet effet, vous pouvez par exemple mettre des prédateurs dans votre potager ou jardin. Un chat ou un chien ferait l’affaire dans ce cas. En outre, vous pouvez recourir au tourteau de ricin. Assurément, si vous enfouissez assez profondément ce poison près des galeries du rongeur, vous en serez débarrassé. 

En bref,  voilà en quelques étapes comment vous pouvez faire un appât pour campagnol. Notez toutefois, qu’il existe d’autres formes de pièges également efficaces.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.