Comment fabriquer un potager en hauteur ?

Le jardinage est une activité qui connaît actuellement un essor considérable. En raison de la contamination croissante des aliments par les pesticides et autres produits chimiques, nombreuses sont les personnes qui aujourd’hui préfèrent produire elles-mêmes ce qu’elles consomment. Que vous soyez dans votre maison ou dans un appartement en pleine ville, vous pouvez cultiver facilement en installant un potager en hauteur.

En quoi consiste un potager en hauteur ?

Le potager en hauteur est un espace de culture obtenu en construisant un dispositif mettant l’espace à cultiver au-dessus du niveau du sol. Bien qu’il existe de multiples formes de potagers en hauteur, nous en distinguons principalement deux types :

  • Les potagers surélevés au sol. Ils sont obtenus en créant des buttes ou des bacs qui permettent de surélever légèrement la surface de culture,
  • Les potagers suspendus qui sont créés avec des supports d’au moins 90 cm selon la convenance permettant de se tenir debout pour jardiner.

Les matériaux de construction pour fabriquer un potager en hauteur

La fabrication d’un potager en hauteur offre de nombreuses possibilités quant aux matériaux, tout dépend de la matière souhaitée (bois, béton, plaques d’acier). Ainsi, pour la construction d’un potager en bois, nous avons besoin :

  • De quelques planches de coffrage, dont une suffisamment large et épaisse pour faire le fond (choisissez du cèdre ou de la pruche pour plus de résistance à l’humidité),
  • De poteaux carrés de 5 centimètres de section,
  • Une perceuse, une visseuse, une scie sauteuse, des vis inoxydables,
  • De tissu géotextile selon le besoin,
  • De la terre, du compost et du fumier.

Les étapes de la fabrication

Il n’y a pas de standard en ce qui concerne la forme du bac, ici nous allons faire simple en allant sur du rectangle. Il faut commencer par construire la base du bac en choisissant une planche selon les dimensions souhaitées, soit un maximum de 60×120 cm pour faciliter l’accès au milieu du potager. Quant aux parois, leurs hauteurs doivent être adaptées à votre taille pour vous permettre de rester debout pour jardiner. Elles ne doivent pas dépasser 45 cm de haut. Après avoir mesuré, coupez avec la scie, puis placez-les perpendiculairement avec la base.

Mettez ensuite du tissu géotextile sur toute la surface de la base pour éviter les fuites de terreau. Vous pouvez maintenant joindre les parois en mettant les vis des 4 côtés de la base pour constituer le bac. Si vous optez pour un potager sur pieds, prenez 4 planches solides d’une superficie de 50×50 mm et d’une hauteur de 45cm pour le construire. Si au contraire, le potager doit être accroché au mur, à l’aide d’une perceuse, faites des trous et fixez avec des vis.

Remplissez le bac avec un mélange constitué de terre, de terreau, de fumier et /ou de compost. Pour procéder au semis, vous devez d’abord adapter la terre à la culture choisie. Vous pouvez également construire une grille en ficelles de coton à la surface du bac pour mieux séparer les semences et semis.

Loin d’être difficile, la fabrication d’un potager nécessite néanmoins un effort physique. Toutefois, avoir un potager en hauteur a d’énormes avantages. L’entretien est plus facile et moins épuisant. Grâce à son caractère mobile, il peut être protégé des intempéries. Il offre également la possibilité de cultiver soi-même les aliments pour la consommation. Ce type de potager convient aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels du jardinage.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

1 réflexion au sujet de « Comment fabriquer un potager en hauteur ? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.