Impact des bouleversements climatiques sur la santé

Depuis quelque temps, notre environnement est marqué par des bouleversements climatiques qui ont un impact direct sur la santé. Selon le rapport annuel « The Lancet Countdown », aucun pays au monde n’y est préparé.

Les conséquences du réchauffement climatique

Entre pollution, sécheresse, inondations, etc., le monde vit un bouleversement sans précédent. Ce qui a conduit la revue britannique The Lancet à effectuer un bilan annuel sur la santé et le bouleversement climatique qui semblent être liés.

L’édition de cette année a été effectuée par 120 scientifiques venant de 35 institutions, dont l’OMS et les universités. Le travail a été fait sur la base d’une quarantaine d’indicateurs pertinents et ont abouti à des conclusions alarmantes : les effets parfois fatals du bouleversement climatiques sont déjà visibles sur la santé humaine. Le rapport déplore des évolutions inquiétantes qui sont, en grande partie, imputables à l’inaction.

La première conséquence est l’augmentation des températures. Les pics de chaleur provoquent le décès de personnes vulnérables (les seniors notamment). Le taux de mortalité pour cause de chaleur est en progression partout dans le monde. Les feux de forêt ont frappé dans au moins 128 pays en vingt ans, exposant ainsi les populations à une chaleur excessive

Sur le plan sanitaire, cela se traduit par des problèmes cardio-vasculaires et des difficultés respiratoires. Un autre effet non négligeable est l’incapacité des populations à effectuer des travaux champêtres. Selon ce rapport, il s’agit de 302 milliards d’heures non travaillées au cours de l’année 2019. 

Ce chiffre est passé à 406 milliards au cours de l’année 2020. Les pays les plus touchés sont la Chine, le Bangladesh et l’Inde. L’effet de ce phénomène se ressent surtout sur la sécurité alimentaire qui a pris un coup. La chaleur est une cause de propagation de la dengue et du paludisme. Si les mesures ne sont pas prises, certaines maladies infectieuses longtemps oubliées pourraient ressurgir.

À travers le monde, on déplore également une diminution de la qualité de l’air. La pollution atmosphérique, notamment les gaz à effets de serre, provoque 7 millions de morts chaque année. Ajoutée à cela, la crise du Covid-19 a également marqué les esprits et laissé son empreinte.

Des solutions doivent être trouvées dans l’urgence pour limiter les dégâts. Priorité doit être donnée à la crise climatique afin de préserver la nature. Cependant, parmi les pays étudiés, seulement une partie a déjà mis en place des plans qui prennent en compte la santé et le climat. C’est seulement quatre d’entre eux qui disposent de financement nécessaire pour l’exécution des plans.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.