Tout savoir sur la consoude

La consoude est une plante très peu connue du public. Elle est cependant dotée de nombreuses vertus utiles pour tout potager. De la fertilisation des sols passant par la cicatrisation des blessures jusqu’à l’amélioration de la défense naturelle des plantes, la consoude ne tarit pas d’avantages naturels. Je vous propose de la découvrir en détail dans cet article.

Vue panoramique sur la consoude 

La consoude est disponible en plusieurs variétés. On dénombre les variétés hybrides et les variétés dites spontanées. Généralement, les variétés de plantes dont on peut récupérer les graines pour les ensemencer plus tard sont les plus conseillées pour un potager. Mais avec la consoude, vous pouvez privilégier celle qui est originaire de la Russie. 

Qu’est-ce que la consoude de Russie ? 

Pour obtenir la variété dite de Russie, il a fallu faire un croisement entre deux espèces différentes : la consoude spontanée d’Europe occidentale et la consoude orientale. Il s’agit donc d’une version hybride totalement stérile puisqu’elle ne donne aucune graine qui puisse être mise en terre à nouveau. 

La consoude de Russie est particulièrement connue pour sa teneur en potasse. On en retrouve dans cette plante jusqu’à au moins 14 %. D’un point de vue décoratif, vous serez agréablement surpris par les touffes qu’elle forme. Ces dernières peuvent faire environ 2 m de hauteur et son feuillage est assez dense. C’est principalement pour ces différents aspects que cette variété est appréciée des jardiniers qui s’y connaissent. 

Que faut-il savoir sur la grande consoude ? 

La grande consoude ou consoude officinale relève de la catégorie des consoudes spontanées. C’est habituellement dans les zones humides qu’on la retrouve en Europe. Ses fleurs prennent la forme d’une clochette et sont de couleurs violette ou blanche. Les feuilles sont naturellement grandes, larges et velues.  

Bien que contenant moins de substances fertilisantes, la grande consoude est riche :

  • en calcium ;
  • en potasse ;
  • en phosphore ;
  • en vitamines A, C, B12. 

Vous comprenez donc que cette variété peut aussi être cultivée dans un potager. Mais je vous préviens, étant de la catégorie des consoudes spontanée, la grande consoude peut très rapidement envahir votre jardin. En effet, elle se multiplie naturellement par semis spontané. 

Les composants de la consoude et son emplacement dans un potager

On retrouve dans cette plante des mucilages, des alcaloïdes, des minéraux, du potassium, du phosphore, de l’azote organique et des huiles essentielles. 

Pour la mettre en terre, je vous conseille de le faire en bordure du potager. En effet, en raison de sa vigueur et de sa capacité à rejeter très facilement, il est préférable de la tenir un peu à distance. Optez surtout pour une partie bien humide et qui reçoit beaucoup de soleil. 

Les utilités de la consoude dans un jardin 

Le premier rôle que je lui reconnais n’est rien d’autre que la fertilisation. En général pour celle des légumes. En mai, vous pouvez aussi vous servir de ses feuilles pour couvrir le sol en guise de préparation du sol pour les cultures dites gourmandes. À L’instar de l’ortie, vous pouvez aussi mettre quelques-unes des feuilles de consoude dans le sol avant d’y implanter les tomates.  

Voilà ce que je tenais à partager avec vous sur la consoude. Malgré les risques d’envahissement du potager par la grande consoude et la stérilité de la variété de Russie, il s’agit d’une plante à forte valeur ajoutée pour un jardin.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.