Agriculture : plusieurs changements envisageables grâce à l’IA

Le secteur de l’agriculture a connu d’énormes progrès au cours de ces dernières années. À l’horizon 2030, des actions sont en train d’être menés pour dynamiser davantage le secteur et rendre des fermes autonomes. Découvrez ci-dessous les différents apports de l’Intelligence Artificielle (IA) dans l’atteinte de ces objectifs.  

Les avancés de la marque John Deere

John Deere a une grande popularité dans les régions agricoles à cause de ses multiples créations. Il s’agit surtout de ses machines agricoles (tracteurs moissonneuses, batteuses, etc.). Malgré son ancienneté (environ deux siècles), l’entreprise continue de rendre fiers les agriculteurs qui l’ont adoptée. 

Sa particularité, c’est la performance des engins fabriqués, reconnaissables grâce à leur couleur verte. Depuis environ 20 ans, leurs ingénieurs font preuve d’une grande ingéniosité en mettant à profit les IA. Au cours de l’année 1999, John Deere a racheté une start-up dont la spécialité est le pilotage des objets par satellite.

L’objectif des membres est de concevoir des machines agricoles qui peuvent être guidées par ce même moyen avec des précisions remarquables. Après ce rachat, John Deere a donné la priorité à la conception des engins high-tech. Cette révolution a inspiré d’autres acteurs du monde agricole. Aujourd’hui, le nombre d’engins pilotables à distance augmente, et la performance de ceux-ci est continuellement améliorée.

Utilité des IA dans le domaine agricole 

Avec les nouvelles technologies, le travail des hommes sera de plus en plus réduit. Sans l’intervention humaine, les machines seront en mesure de faire la majorité des travaux liés aux semences et aux récoltes des produits. D’abord, elles sont capables de connaître le moment idéal où il faut commencer les activités champêtres pour augmenter le rendement

L’action des IA peut s’étendre sur de grandes superficies. Elles tiennent compte de plusieurs critères pour fonctionner. Il s’agit surtout de la situation géographique du champ, des insectes susceptibles de détruire les récoltes et les autres facteurs externes. 

Actuellement, des constructeurs envisagent de créer des systèmes qui peuvent reconnaître les plantes indésirables. Les machines auront alors pour mission de les détruire grâce à des produits adaptés. Enfin, l’IA permettra de pourvoir aux besoins alimentaires de la masse. En effet, l’augmentation de la population mondiale crée un déficit en ce qui concerne les ressources disponibles. 

Les machines plus performantes permettront d’améliorer les récoltes et de réduire les risques de famine dans le monde. Dans les prochaines années, il est possible que ces technologies soient améliorées pour qu’on ait des champs entièrement automatiques. Tout ceci facilitera la tâche aux agriculteurs et leur fera gagner assez de temps.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.