Comment semer du basilic ?

Cette herbe annuelle populaire est un ingrédient essentiel de la cuisine italienne avec des feuilles fortement aromatisées qui peuvent être utilisées pour relever les plats de tomates ou mixées pour faire de la sauce pesto. Il est préférable de semer les graines à l’intérieur à la fin de l’hiver ou au début du printemps pour obtenir des plantes qui peuvent être cultivées à l’extérieur en été, fournissant des feuilles qui peuvent être récoltées jusqu’à l’automne.

Etape 1 : Rassemblez le matériel nécessaire 

  • graines de basilic ;
  • pots de départ avec trous de drainage ;
  • dôme en plastique ;
  • papier journal ;
  • mélange pour semis ;
  • bac en plastique ;
  • brumisateur (le vaporisateur de l’évier convient aussi) ;
  • fenêtre ensoleillée ;
  • source lumineuse à hauteur variable ;

Étape 2 : Préparez la terre 

Remplissez le récipient en plastique de terre sèche, ajoutez de l’eau et mélangez jusqu’à ce que la terre soit juste assez humide pour tenir dans votre main. Ajoutez juste un peu d’eau à la fois et mélangez bien.

Si vous ne voulez pas trop vous salir, vous pouvez utiliser une grande cuillère pour mélanger la terre au début. Néanmoins, il est préférable d’utiliser vos mains pour tester la consistance du mélange, surtout lorsque vous débutez. Si la terre est trop humide, ajoutez simplement de la terre sèche jusqu’à ce que vous obteniez la bonne consistance.

Étape 3 : Procédez au remplissage et au semis

Remplissez votre pot de terre humide jusqu’à environ 2 à 3 cm sous la surface. Semez quelques graines par cellule. Pour éviter que quelques-unes ne germent pas, semez toujours des graines supplémentaires au cas où.

Recouvrez les graines d’un peu de terre sèche à la profondeur indiquée sur le paquet.  Si vous n’avez pas le paquet de graines, la règle de base pour planter des graines est de les planter à une profondeur d’environ deux fois leur taille.

Étape 4 : Réalisez l’humidification

Vaporisez vos graines avec de l’eau ou arrosez-les légèrement avec le robinet. Nous voulons nous assurer que la graine a un bon contact avec le sol, afin qu’elle sache qu’il est temps de pousser. Si vous exposez des graines en faisant cela, repoussez-les doucement dans le sol.

Étape 5 : Protégez les graines 

Placez un dôme sur vos graines pour conserver l’humidité. Si le dôme reste en place, il ne sera pas nécessaire d’arroser à nouveau les graines avant qu’elles ne germent. Placez vos graines dans un endroit chaud à environ 70° et vérifiez-les tous les jours. Le basilic est très rapide à germer. Vous devriez voir des pousses au bout de 3 à 5 jours, mais cela peut être plus tôt ou plus tard en fonction de votre environnement domestique.

Étape 6 : Laissez les graines germer

Dès que vous voyez des germes, retirez immédiatement le dôme, même si une seule graine a germé. Ajoutez un éclairage d’appoint pour favoriser une croissance forte, afin que vos semis ne deviennent pas trop filiformes et cassants. Il ne vous reste plus qu’à arroser fréquemment sans pour autant que la terre ne soit détrempée. 

Étape 7 : Transplantez de jeunes plants de basilic

Lorsque les racines sortent et traversent les trous de drainage, il est temps d’utiliser un pot plus grand. Si votre plante est devenue trop grande pour son pot, vous pouvez la transplanter dans un pot plus grand. Si vous cultivez des plantes dans un pot trop petit, elles risquent d’être en mauvaise santé.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.