Écologie : le gouvernement français œuvre pour la promotion des vêtements durables 

Dans les prochains jours, le gouvernement français souhaite faciliter la production des vêtements durables. De même, il envisage de mettre en place des solutions pouvant favoriser la collecte des textiles usés. Pour ce faire, 5 nouvelles mesures sont en train d’être proposées.

Promotion d’une industrie de textile durable

L’annonce faite par le gouvernement français prouve qu’il est dans la dynamique de faciliter la promotion d’une industrie durable. En effet, il a annoncé qu’une feuille de route était en élaboration pour mieux organiser le secteur sur les six prochaines années. Ces révélations ont été faites par l’Agence France-Presse (AFP) et ont été relayées par plusieurs autres médias.  

Plus concrètement, il s’agira de réformer la filière de REP qui a été créée en 2009. Dans les prochains mois, une consultation aura lieu entre les représentants du gouvernement, les acteurs du secteur et les ONG. Le but de la séance est de publier un arrêté en novembre qui permettra de mettre en œuvre la feuille de route. Toutes les pistes de solution proposées respectent l’environnement. Il s’agit de :

  • Récompenser les efforts de production de textiles vertueux ;
  • Réduire les frais de réparation textile ;
  • Développer de bonnes solutions pour la collecte des textiles usés ;
  • Financer le tri et la réparation des textiles ;
  • Faciliter le recyclage des textiles non réutilisables.

Réparation, réemploi et recyclage

Pour le gouvernement, ces mesures sont non seulement « ambitieuses », mais aussi « nouvelles ». Il souhaite « embarquer toute la filière » dans sa mise en œuvre. Au total, 600 millions d’euros seront alloués à l’exécution de ce projet. Ceci permettra d’effectuer les travaux de réparation, de faciliter le réemploi et le recyclage. De plus, une somme de 350 millions sera dédiée aux « produits éco-conçus ».

Cela se fera grâce à des bonus qui permettront aux entreprises qui souhaitent entamer la transition écologique d’être financées. Celles qui bénéficient d’un label et qui produisent des textiles recyclables seront privilégiées. Au plan mondial on reconnaît l’industrie du textile, en l’occurrence la fast fashion, comme polluante. Ceci est dû à son fort taux de consommation d’énergie, d’eau et son émission de CO2.

En général, son impact sur l’environnement est désastreux. Toutefois, cela n’induit pas des régressions dans le taux de production des vêtements dans le monde. Selon le média 20 minutes, 230 000 tonnes de textiles usés sont collectées en France. La collecte se fait chez des particuliers annuellement. Mais, en réalité, 450 000 tonnes ne sont pas collectées, et vont en décharge.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

1 réflexion au sujet de « Écologie : le gouvernement français œuvre pour la promotion des vêtements durables  »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.