Écologie : le gratte-ciel « recyclé », classé meilleur bâtiment en 2022

Le sous-secteur de l’architecture se refait une place à Sydney. En effet, un gratte-ciel rénové obtient le titre d’honneur de bâtiment de l’année. Il s’agit là d’une distinction honorifique qui va redonner la motivation aux adeptes de l’architecture moderne et aux militants de la sobriété énergétique. Le recyclage de ce bâtiment est un exploit à féliciter, car au départ, cela paraissait impossible. Mais aujourd’hui, cette reconstruction porte le surnom du gratte-ciel « recyclé ».

Pourquoi ce titre d’honneur ?

D’après le World Architecture Festival, le Quay Quarter Tower est le bâtiment de l’année, car sa rénovation est très particulière. En effet, il a été choisi un mode de construction éco-responsable. Le but du recyclage de ce bâtiment étant d’étendre et de moderniser l’édifice, les architectes ont adopté l’optimisation énergétique responsable en tenant compte des conséquences environnementales. Il faut rappeler que le bâtiment était une construction simple sur laquelle sont venus s’ajouter 49 étages.

La valorisation de ce bâtiment est rendue possible par l’expertise du cabinet d’architecture 3XN. Grâce à la prouesse architecturale et le travail de qualité de cette entreprise, l’ancien bâtiment a été reconstruit avec 5 volumes empilés. La fondatrice du cabinet affirme que cette formule architecturale est obtenue à partir de la réalisation de 30 croquis. Elle explique également que des modélisations digitales et des représentations schématiques à petite échelle ont été réalisées pour aboutir à ce résultat.

Le nouveau visage du Quay Quarter Tower

La réalisation de ce faramineux projet est nourrie par une conscience écologique. Celle-ci, dans ses spécificités, privilégie l’utilisation de certains matériaux de construction précis. Ainsi, le cabinet a réussi à construire un bâtiment d’un design à la fois économique et écologique.

En effet, cette méthode de construction a permis d’éviter le rejet de 12 000 tonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, selon les estimations du cabinet. Cette quantité économisée de gaz carbonique correspond en valeur à trois années entières de consommation énergétique. Cela équivaut à près de 1 000 vols entre Paris et Marseille. 

Par ailleurs, ce bâtiment recyclé a un impact positif sur les plans social et psychologique. Les architectes ont pris le soin d’implanter un « village vertical », qualifié de nœud d’intersection. Celui-ci permet aux différents employés du bâtiment de s’y retrouver pour échanger et discuter facilement. Aussi, les bureaux ont été construits de façon discrète afin de favoriser l’épanouissement personnel au travail. Tout cela favorise la coopération et le bien-être au travail ainsi que le vivre ensemble au sein de la structure.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.