Que dit le plan de relance européen concernant l’environnement ?

Il y a deux ans, l’Union européenne a élaboré le plan de relance. Ce dernier était estimé à 750 euros et avait pour but de réduire l’impact économique de la pandémie du coronavirus. Pour la mise en œuvre de ce plan, des actions devraient être menées aussi bien par tous les pays que par les régions, ceci grâce au dispositif React-EU. Les aides qui seront accordées participeront à l’atteinte des objectifs définis dans le domaine climatique et environnemental.

La neutralité climatique 

On se souvient encore des paroles fortes prononcées par la présidente de la Commission européenne lors de la présentation du Pacte vert. En effet, lors de son allocution du décembre 2019, elle a affirmé qu’il était possible de gagner la confiance des autres et de les amener à « suivre » l’UE. Pour ce faire, elle a proposé que l’UE serve d’exemple en « montrant comment être durable et compétitif ».   

Comme objectifs, la stratégie devrait permettre d’atteindre la neutralité climatique d’ici l’année 2050. Avec la crise sanitaire, L’UE a décaissé des fonds pour pallier les dégâts sociaux et économiques engendrés. Pour atteindre l’objectif lié au climat, une part des fonds devrait servir les actions allant dans ce sens et notamment éviter les incidents destructeurs de cet été comme en Bretagne.

React-EU pour une meilleure préservation de l’environnement

Les régions de France ont bénéficié de cette subvention de l’UE. Le plan de relance peut être divisé en plusieurs volets. Le volet React-EU aborde plus l’environnement.

Les objectifs du dispositif React-eu

Grâce à lui, le montant du fonds de développement régional sera augmenté. Il en sera de même pour le Fond social européen. Au cours du mois d’octobre de cette année, le premier fond atteindrait déjà 6,1 milliards d’euros. Tous les territoires ont eu leur financement suivant les besoins qu’ils ont recensés. À titre d’exemple, on peut citer :

  • La Guadeloupe : 134 millions en 2021 ;
  • Le Grand Est : 188 millions en 2021 ;
  • L’Occitanie : 159 millions en 2021, etc.

Les projets et entreprises qui bénéficient de ces fonds sont déjà nombreux. C’est le cas de l’entreprise Duriez Agencement qui est située en Hauts-de-France. Spécialisée dans le domaine de l’immobilier, elle a reçu 200 000 euros. Cela lui a permis de se doter de nouveaux locaux qui ont la particularité d’être équipés de chaudière biomasse. C’est un excellent moyen pour limiter la consommation du gaz pour le chauffage.

Autre exemple, la société Wavely a été également sélectionnée pour son projet innovant. Il consiste à produire un appareil capable de détecter et localiser les fuites de gaz dangereux au sein des usines.

Source : https://www.touteleurope.eu/environnement/quelle-place-pour-l-environnement-dans-le-plan-de-relance-europeen/

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

1 réflexion au sujet de « Que dit le plan de relance européen concernant l’environnement ? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.