Installation d’une pompe à chaleur : Le guide pratique

La pompe à chaleur est le dispositif de chauffage à privilégier lors de la rénovation d’une maison ou du changement du système de chauffage. En plus de vous tenir au bout du gel de l’hiver, cet appareil écologique joue également le rôle de refroidisseur thermique. En raison de sa polyvalence, il vous permet de faire des économies en termes de dépenses énergétiques. De plus, son installation n’est pas compliquée. Voici les étapes à suivre pour y parvenir.

Réalisez une étude thermique de votre logement

Très utile pour améliorer le confort thermique pendant les journées caniculaires de l’été ou les périodes glaciales de l’hiver, la pompe à chaleur (PAC) peut être installée dans n’importe quel type de logement. En amont, une étude thermique est cependant nécessaire. Celle-ci permet dans un premier temps d’évaluer la qualité de l’isolation thermique du bâtiment hôte. Une information qui vous sera précieuse lors du choix du type de pompe à chaleur adéquat pour votre maison.

Ensuite, cette étude porte sur l’examen minutieux des déperditions de l’habitation. Une analyse obligatoire dans le neuf, qui permet de déterminer les besoins calorifiques de l’habitation, c’est-à- dire la puissance idéale que le dispositif thermique doit fournir pour combler le logement sans la moindre perte. L’avantage de l’étude à ce niveau est l’économie d’énergie qui en résulte en plus de l’optimisation du rendement du système à installer.

En outre, l’étude thermique permet aussi d’entrevoir l’étendue des travaux à réaliser et naturellement les dépenses y afférentes. Vous pourriez ainsi, préparer au mieux votre budget, afin de couvrir toutes les charges, dans l’hypothèse où aucune aide ne vous sera octroyée par l’État.

Vu l’importance cruciale de l’étude, il est recommandé de la confier à un professionnel qualifié. Celui-ci s’assurera du bon dimensionnement de votre pompe à chaleur. Il évalue également les besoins en eau chaude sanitaire de votre logement dans le cadre de son étude si la pompe à chaleur sert également au chauffage d’eau.

Aides bancaires : demandez un prêt écologique pour votre projet de rénovation thermique de votre habitat. Lire notre article.

Procédez au choix de l’emplacement idéal pour la pose de votre pompe à chaleur

En plus de l’étude thermique, la phase pré-installation comprend aussi le choix de l’emplacement idéal pour l’installation de la PAC. Pour des raisons de sécurité et d’optimisation de performance, le dispositif ne doit pas être installé n’importe où. Le positionnement du système doit respecter certains critères.

Installez-la PAC loin des habitations voisines

En raison de sa taille imposante, le dispositif requiert une place importante pour son installation. Il ne peut donc pas être installé dans le jardin. La clôture apparaît comme une alternative, mais là non plus n’est pas l’endroit idéal si vous avez des voisins à proximité. Selon l’intensité sonore de l’appareil, lorsqu’il est en état de marche, il est recommandé de le positionner à une distance de 15 à 25 m de la clôture.

Pompe à chaleur air/eau triphasé
Pompe à chaleur air/eau triphasé

Posez la PAC à l’abri des vents dominants

Le dispositif est moins performant lorsqu’il est installé dans un milieu où il vente beaucoup. En réalité, lorsqu’il y a trop de vent, la température environnant la pompe à chaleur devient faible. Ce qui peut éventuellement impacter l’efficacité de l’appareil. Pour pallier ce fait, le système doit être abrité par un hangar où être entouré de cloisons.

PAC air/eau installé en extérieur
PAC air/eau installé en extérieur

Installer votre PAC dans un endroit ensoleillé

Pour son fonctionnement, la PAC capte la chaleur extérieure et la diffuse à l’intérieur. En l’absence de source de chaleur, il ne peut donc logiquement pas assumer pleinement ses fonctions. C’est pourquoi il est recommandé de l’installer dans un endroit qui reçoit le soleil.

Procédez à l’installation elle-même.

La pompe à chaleur comprend deux pièces importantes. L’une est installée à l’extérieur du logement et l’autre à l’intérieur. Le premier est appelé unité extérieure. C’est le dispositif que vous devez poser en premier dès lors que vous avez trouvé l’emplacement idéal.

schéma d'installation d'une pompe à chaleur air / eau
schéma d’installation d’une pompe à chaleur air / eau

Ensuite, vous devez procéder à l’implémentation de l’unité intérieure. Celle-ci doit être reliée au circuit de chauffage central. Il peut également être connecté au radiateur ou au plancher chauffant.

Notez que le positionnement de l’unité intérieure doit être contre le mur sur le même niveau que celui d’extérieur. Cela permet d’améliorer le transfert de chaleur entre les deux milieux.

Dès lors que vous êtes assuré que la connexion est parfaitement établie, procédez à la mise en marche de votre pompe à chaleur. N’oubliez pas de bien isoler les parois de vos murs, il en va de l’optimisation du processus d’installation et aussi du bon fonctionnement de la machine. Normalement à ce niveau, la pose est aboutie, mais il serait préférable d’envisager un circuit frigorigène en complément du système. Celui-ci assure la fluidité du transfert de la chaleur.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.