Comment aménager un talus en pente sans entretien ?

En tant qu’amateur de jardinerie, vous êtes confronté à aménager un talus en pente ? En effet, c’est un terrain difficile d’accès et donc un peu complexe à installer. Pourtant, lorsque vous trouvez la stratégie idéale, vous bénéficiez d’un beau tableau. Dans l’objectif de vous aider au maximum, nous vous livrons quelques éléments clés qui vous permettront d’aménager un talus en pente sans entretien.

Comprendre ce qu’est un talus

Un talus est un bout de terre instable qui a été soumis à l’érosion causée par l’écoulement de l’eau de pluie. Il est en pente et alors constitué de trois niveaux. Il y a :

  • la partie haute qui est le niveau le plus sec, car elle bénéficie de l’ensoleillement et du vent ;
  • le milieu qui constitue la pente et qui est donc soumis à l’érosion ;
  • la partie basse qui reçoit l’eau écoulée pendant le phénomène d’érosion. C’est de ce fait la partie la plus humide.

Aménager un talus revient à installer des plantes adaptées le long de la pente.

Bien choisir les plantes à installer sur le talus en pente

Pour aménager un talus, il faut bien évidemment le faire dans le sens de la pente, c’est-à-dire du haut vers le bas. Avec ce type d’installation, vous ne risquez pas d’endommager les plantes.

Avant toute chose, vous devez vous débarrasser des mauvaises herbes vivaces qui sont sur le terrain. Ensuite, il vous faudra choisir les différentes plantes avec le style de dessin que vous souhaitez avoir.

Si vous le souhaitez, vous pouvez avoir des plantes alignées, regroupées ou isolées. Pour un joli tableau, mettez en place des dégradés de vert le long de la pente ou choisissez des couleurs de fleurs variables.

Les plantes résistantes sur le haut du talus

Chaque niveau de la pente doit accueillir le type de plantes qui lui convient. La partie haute par exemple est à même de recevoir de petits arbustes ou de grandes plantes. En fait, ce niveau est soumis à de grands vents et la terre sèche très vite également. Les plantes à installer doivent donc résister au vent et à la sécheresse. Pour ne pas compromettre l’esthétisme sur la partie haute de la pente, optez pour des graminées. Le fusain, le céanothe bleu, l’oyat, Ammophila arenaria, le genêt, le cotinus et le chèvrefeuille sont autant de plantes adaptées. 

Aménager le milieu du talus

La pente du talus est la partie qui subit le plus l’érosion. Il est alors primordial de choisir les plantes couvre-sol dont les racines solides retiennent la terre.

Vous avez plusieurs possibilités de plantes qui ont de très belles couleurs. Pensez au millepertuis, à l’iris, aux géraniums vivaces et même aux plantes aromatiques comme la lavande, le romarin ou le thym.

Les plantes destinées au bas du talus

La partie basse est souvent très humide et très riche en sédiments, car l’eau de ruissellement s’y accumule. Il est recommandé d’installer les plantes qui supportent bien l’humidité et qui ont des besoins élevés en nutriments.

Elle peut donc accueillir des plantes dites annuelles, vous permettant le changement régulier de décor. Les érigerons, les campanules, les alysses, les sédums ou encore les violettes sont parfaites.

Vous savez tout maintenant de la stratégie à déployer pour aménager un talus en pente nécessitant peu d’entretien. Laissez-vous aller à votre imagination et créez un beau décor.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.