L’impact de l’agriculture industrielle sur la santé des sols

L’agriculture industrielle était pressentie pour bannir la faim dans le monde et booster l’économie mondiale. Malheureusement, elle n’a pas tenu ses promesses. Quel est son impact sur l’environnement, sur la qualité et la santé des sols ?

Agriculture industrielle : de graves conséquences sur la santé

Les intrants agricoles de synthèses ont des effets néfastes sur la santé. Ils détruisent la faune et la flore et favorisent le développement de nombreuses pathologies.

Un mode de production à l’origine des maladies zoonotiques

L’agriculture intensive cause d’importantes émissions de gaz toxiques. Elle pollue constamment l’environnement et dénature la vie sauvage. Les modes de production industrielle facilitent la propagation des virus. L’élevage intensif, couramment pratiqué, rend les espèces animales plus sensibles aux agents pathogènes.

Les antimicrobiens utilisés pour stimuler la croissance deviennent inefficaces. La santé des animaux est ainsi affectée. Une fois atteints, ils transmettent à leur tour les virus aux hommes.

Les produits chimiques et leurs effets néfastes sur la santé

Pour accroître la production agricole, on utilise une grande quantité de pesticides et d’engrais de synthèse. Le rejet de ces substances toxiques dans la nature fragilise les écosystèmes aquatiques. Il a été prouvé que ces produits sont toxiques pour l’homme et pour l’environnement en général.

Ils opèrent en effet comme des perturbateurs endocriniens. Les fonctions de reproduction sont affectées, ce qui entraîne des modèles de croissance anormaux et des affections mortelles chez les enfants. La méthémoglobinémie (syndrome du bébé bleu) en est un exemple.

Il faut aussi noter que la fonction immunitaire est altérée par les déchets issus de l’agriculture industrielle. Par conséquent, on assiste à la prolifération de nombreuses maladies chroniques. Au moins 200 000 personnes meurent chaque année suite à une intoxication liée à l’utilisation des produits chimiques.

Par ailleurs, pour rendre les aliments produits par l’agriculture industrielle accessible à un plus grand nombre, on utilise des ingrédients à forte densité calorique. Cela augmente les risques de malnutrition et entraîne l’obésité.

impact de l'agriculture industrielle sur la santé et la qualité des sols

Une mauvaise exploitation des sols dans l’agriculture industrielle

L’agriculture est très dépendante de la terre. Au moins 12 % des surfaces émergées deviennent arables. L’agriculture industrielle et ses méthodes de production agressives détruisent les sols. Cela s’explique par l’usage immodéré des intrants synthétiques pour lutter contre les bactéries et les herbes indésirables. Les éléments constitutifs de ces produits ne se dégradent pas et s’incrustent dans les terres.

De plus, l’utilisation de grosses machines provoque le tassement du sol. Ce dernier laisse alors moins passer l’air et perd une part importante de ses éléments nutritifs. Cela affecte la fertilité des sols et rend les récoltes moins importantes. Par ailleurs, le défrichage intensif laisse place à des sols nus au fil du temps. On peut facilement perdre une bonne partie de ses terres en cas de fortes pluies ou de tempêtes.

Avec l’agriculture industrielle, la production de denrées alimentaires diminue progressivement au profit des biocarburants. On note aussi que la majorité des terres cultivées est utilisée pour élever les animaux. Si on réduisait cette proportion, les plantations pourraient couvrir plus de surface. Cela contribuerait à nourrir efficacement un plus grand nombre d’habitants.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.