La permaculture : qu’est-ce que c’est ?

La permaculture est un mode de jardinage qui se veut être l’une des réponses satisfaisantes à la crise écologique que connaît le monde. À défaut d’un plan d’action collective, chaque jardinier peut épouser la philosophie derrière la permaculture pour changer les choses. Essence, mode de fonctionnement et installation d’un jardin permaculture, je vous dis tout dans ce guide. 

Voir les choses d’un point de vue panoramique 

En permaculture, observer et appréhender les choses dans leur ensemble est le mot d’ordre. Les documents de formation en la matière parlent de « design ». Il n’en est rien d’autre que du bon sens. Cette philosophie se matérialise dans les simples réalités du jardinage. Par exemple, il faudra prévoir un point d’eau pas très loin des cultures. Les aromates pour leur part doivent être installées à proximité de la maison afin d’y avoir accès sans délai. 

C’est une bonne pratique pour favoriser le mélange des cultures. Néanmoins vous devez savoir que tout doit être conçu de sorte que votre environnement ait une part importante en toute chose. De façon concrète, il s’agit de se poser les bonnes questions : 

  • Quels sont les matériaux à utiliser ? 
  • Est-ce que l’environnement est protégé ? 
  • Quelle est la nature du sol ? 
  • Quel est son état ? 
  • Etc. 

Le plus important pour répondre à ces questions, c’est d’apprendre à observer. La permaculture prône aussi un échange avec le voisinage. 

Définir avec soin les plantes à mettre en terre 

Vous devez savoir que plus importante sera la diversité de votre jardin plus celui-ci sera en équilibre. Vous devez donc y mettre des plantes potagères. Installez un verger avec beaucoup d’arbres fruitiers. Vous pouvez les disperser un peu partout dans le jardin. Toutefois, il faudra les surveiller quand ils grandiront. Leur ombre pourrait constituer un problème pour les autres plantes. 

Les plantes aromatiques au cœur du jardin ne seraient pas de trop. En dehors bien sûr de celles que vous mettrez à proximité de la maison. Privilégiez également les fleurs pour attirer les insectes pollinisateurs. Par ailleurs, elles serviront aussi à apporter un peu plus de beauté à l’ensemble du jardin. 

Créer un jardin de permaculture 

Pour passer en mode permaculture, il faut commencer à préparer le sol. Une bonne couverture du sol est donc indispensable. L’objectif est de limiter les risques liés aux intempéries, dont l’érosion. 

Si le sol de votre jardin est lourd ou s’il est tassé, procédez à une aération à la Grelinette. Par contre, un sol couvert dans son état lourd restera ainsi. Vous devez aussi vérifier si le sol est sec ou froid avant la couverture. En l’état, vous n’aurez pas le résultat recherché. Selon le sol que vous avez, vous aurez à choisir entre fumier ou compost. 

Ces directives sont à suivre à la lettre pour réussir un tel projet. Bien que la permaculture soit souvent confondue aux buttes de culture, les caractéristiques ne sont pas les mêmes. 

En somme, voilà ce qu’il faut retenir de la permaculture et ses particularités. C’est une technique, une philosophie dont tout jardinier peut bénéficier.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.