Stockage des céréales : Le silo à grain

Les céréales sont des produits agricoles nécessaires pour l’alimentation. De ce fait, elles doivent être bien stockées et protégées en fonction de leurs quantités. Le silo à grain est la meilleure solution pour entreposer ces produits agricoles dans de bonnes conditions. Toutefois, peu de personnes utilisent cette méthode. Elles ont donc du mal à conserver de grandes quantités de céréales. L’utilisation du silo à grain vous apporte plusieurs avantages. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à propos de ce dispositif d’entrepôt.

Qu’est-ce qu’un silo à grain ? 

Le silo à grain est un réservoir permettant de faire le stockage des céréales et tout autre produit en vrac. Ce dispositif est souvent utilisé dans le domaine industriel et celui agricole. Veillez bien à ne pas le confondre avec la trémie. Cette dernière reste ouverte alors que le silo à grain est hermétiquement fermé. De plus, il ne contient que des produits secs et moins humides. Un silo à grain présente souvent une grande taille avec une cheminée. Cette dernière favorise l’aération des céréales à l’intérieur du dispositif. 

En réalité, il existe plusieurs matériels qui permettent de réaliser un silo à grain. De ce fait, vous pouvez l’avoir en matière de métal ou en paille. Ce dispositif est très utile pour les agriculteurs et les industriels qui produisent assez de céréales et qui en utilisent pour les manufacturassions. De nos jours, la modernité et la technologie ont permis d’assister à une révolution remarquable des silos à grain. 

silo-grains-cereales

Le fonctionnement d’un silo à grain

Que cela soit pour un silo traditionnel ou moderne, il fonctionne suivant un principe unique. Le dispositif désigne une cellule ou un contenant qu’il faut remplir de grains de céréales. La taille et la dimension du silo à grain dépendent largement de la quantité de produits que l’on veut y conserver. C’est ainsi que vous pouvez trouver un silo à grain de plus de 2 mètres de hauteur tout en étant rempli de grains. Par ailleurs, il y a aussi la cheminée qui joue un rôle très important dans le silo. Elle facilite l’entrée de l’air dans la cellule ou l’entrepôt afin de garder les céréales toujours en parfait état. De ce fait, les produits ne sont pas touchés ou affectés par les effets de la chaleur.  

Quels sont les différents types d’un silo à grain ? 

Il existe plusieurs types de silo à grain. Ils sont tous susceptibles de favoriser une bonne et parfaite conservation des produits agricoles. Veuillez alors découvrir chacune d’elles afin de connaître leurs points de dissemblance et leurs caractéristiques propres. 

Le silo à fond plat 

Celui-ci est le silo à grain le plus adopté dans le domaine agricole. Il permet de limiter surtout les pertes de céréales. De plus, c’est un entrepôt qui prend moins de place et il est aussi très facile à utiliser. Toutefois, les risques d’accidents sont beaucoup plus élevés. Le silo à fond plat possède des conduits pour la ventilation et la décharge des produits conservés. C’est le meilleur moyen pour garder des céréales pendant très longtemps sans qu’elles ne se dégradent. 

Le silo à fond conique 

Le silo à fond conique présente un diamètre moins long que celui du silo à fond plat. C’est le type de silo que les industries préfèrent utiliser car il peut être utilisé pour plusieurs besoins. En plus de stocker les matières fluides et céréales, il sert aussi de boisseau et d’unité de transit. Grâce à sa paroi interne, le silo à fond conique est bien adapté aux produits très fragiles et sensibles à l’humidité. Sa fabrication est vraiment particulière et différente de celle du silo à fond plat. 

Par ailleurs, il est possible que vous trouviez d’autres types de silo à grain. Toutefois, le principe demeure le même car il s’agit d’entreposer et de conserver des matières premières. Chacun d’eux présente des caractéristiques propres en termes de forme et de matériels de fabrication. De même, ils sont disposés pour faire de grands volumes de stockage. 

Comment se remplit-il ? 

Lorsque le silo comporte le maximum de céréales, alors il se remplit. Tout son intérieur est comblé jusqu’au niveau de la couverture. A cette étape, vous ne pouvez plus y stocker encore d’autres produits. Il serait alors préférable de réaliser un autre type de silo. Pour un stockage de grande quantité, plusieurs agriculteurs préfèrent les silos à grain ayant un grand volume. Ainsi, ils peuvent contenir assez de produits pendant un bon moment. Par ailleurs, le remplissage complet du silo laisse place à la production de chaleur à l’intérieur de l’entrepôt. Ce qui n’est pas du tout favorable pour les céréales. C’est pourquoi un dispositif de ventilation ou d’aération y est intégré afin de permettre une conservation sans risques et sans pertes.  

Y-a-t-il un risque d’explosion dans le remplissage du silo à grain ? 

Il est évident qu’une explosion peut survenir dans le remplissage du silo à grain. En réalité, lorsque les céréales sont fermentées, elles peuvent commencer par produire un gaz. Cela déclenche la production de la chaleur au sein du silo. Ainsi, lorsque la température locale s’élève à un haut degré, cela peut créer une forte explosion. Les flammes créent rapidement des dégâts et emportent toutes les provisions de produits agricoles. C’est en effet, le principal risque qui découle de cette mesure ou technique. 

Pour pâlir à une éventuelle explosion, les industriels augmentent le niveau de ventilation. Ainsi, la chaleur produite par la fermentation est automatiquement atteinte et ses effets sont assouvis. Par ailleurs, il est aussi préférable d’œuvrer pour que la cellule ne soit pas trop remplie. Cela fait partie des raisons qui déclenchent rapidement les explosions dans les silos à grain. De ce fait, l’utilisation de ce type de contenant doit être faite avec précaution et une grande attention. 

Comment réaliser un silo à grain ? 

Vous pouvez réaliser vous-même un silo à grain. En effet, cela ne demande pas assez de protocoles. Toutefois, il y a deux méthodes pour y parvenir : la méthode traditionnelle et la méthode moderne. Pour faciliter la tâche, il est beaucoup plus agréable d’opter pour la méthode traditionnelle. Elle est plus simple et plus rapide. Trois étapes suffisent pour faire le silo à grain. 

Trouver un endroit propice pour la conception

Il est nécessaire de trouver un espace qui est adapté pour la fabrication du silo à grain. Cet endroit doit en effet être beaucoup plus large avec une largeur qui mesure environ 90 cm. De plus, il faut également que le sol soit bien compact afin de bien poser les céréales comme cela se doit. Dans le cas contraire, vous pouvez essayer de tasser la terre avec vos pieds. Cela vous permettra alors de rendre le sol plus stable et plus plat pour garder les produits agricoles. Par la suite, vous devrez recouvrir l’endroit de pailles en commençant par le sol. Veillez surtout à ce que l’épaisseur soit moins large. 

Empiler les céréales

Il s’agit ensuite de commencer par mettre les céréales dans le silo. Vous pouvez y intégrer plusieurs couches de pailles afin d’organiser la disposition de chacun des produits. En plus, il est important d’insérer un fagot pour en faire une cheminée. Cela va permettre aux céréales d’être bien aérées dans le silo à grain. Toutefois, il est aussi possible de créer un conduit au-dessus du dispositif. Ainsi, l’air pourra prendre par là pour rentrer dans la cellule et faciliter l’aération. C’est une stratégie efficace pour éviter la dégradation des produits et surtout pour éviter les risques d’explosion. Mettez les céréales jusqu’à ce que le réservoir soit rempli. 

Recouvrir le silo 

Ceci est la dernière étape pour la fabrication du silo à grain. Sachez qu’il est très important qu’un silo à grain soit hermétiquement fermé. Cela permet de protéger les produits. Mettez donc une bonne quantité de paille au-dessus d’eux de manière à ce que le silo soit complètement couvert. De ce fait, l’humidité et les rayons du soleil ne pourront pas les atteindre. Toutefois, faites attention à ne pas boucher la cheminée car cette dernière ne pourra plus jouer son rôle. N’oubliez pas aussi de créer un passage à côté afin de faciliter les déplacements. Par ailleurs, un silo traditionnel n’arrive pas à protéger les céréales contre les rongeurs. Veillez donc à mettre un piège autour de votre silo afin que ces animaux ne puissent pas s’approcher de vos provisions. 

Quels sont les différents avantages et inconvénients d’un silo à grain ? 

En premier lieu, il faut savoir qu’un silo à grain est efficace pour une conservation efficace et durable. C’est la meilleure solution pour garder les céréales en parfait état pendant toute une saison entière. De plus, lorsque les produits agricoles sont exposés à l’air libre, ils sont régulièrement attaqués par les rongeurs. Grâce au silo, vous parvenez à mettre fin à tous ces risques. Les rongeurs ne pourront plus s’en approcher. De même, sachez qu’il est possible de réaliser un silo avec de la paille, du bois et même du métal. Vous bénéficiez alors d’une diversité des matériaux de fabrication. En ce qui concerne les inconvénients, il s’agit surtout du risque d’explosion. Mais vous pouvez l’éviter si vous assurez une parfaite aération des céréales à l’intérieur du silo.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.