Les légumes à ne pas associer dans un potager

Dans un potager, toutes les plantes ne sont pas capables de se côtoyer. Bien qu’on parle souvent d’association de plantes, la dissociation est bien nécessaire par moment. Ainsi, choisir en toute connaissance de cause chaque plante à mettre dans votre potager pourrait vous éviter un bon nombre de catastrophes. Je vous présente dans ce dossier quelques légumes qu’il ne faudrait surtout pas mettre ensemble. Zoom ! 

Les radis 

Évitez de mettre des radis en terre dans votre potager si vous y avez d’autres plantes telles que : les choux, les courges, des pommes de terre et de la vigne. Ces dernières ne supportent aucunement la présence des radis

Le poivron 

Ennemi des choux et des haricots, le poivron pourrait avoir sur ces espaces un effet néfaste. Le mieux à faire est de procéder à une séparation des espaces de vie si vous tenez à en avoir dans votre potager. 

poivrons

L’oignon et l’ail  

Connu pour ses bienfaits pour la santé, l’oignon n’est pourtant pas compatible avec :

  • Les choux ;
  • La fève ;
  • Les haricots ;
  • Le persil ;
  • Les poireaux ;
  • Les pois. 

Il n’y a pas que l’oignon qu’il ne faut pas mettre avec les poireaux. L’ail également ne peut émerger normalement en leur compagnie

Les pois et l’aubergine 

Il fallait s’y attendre, l’inimitié entre pois, oignons, et ail n’est pas à sens unique. Les pois non plus ne supportent pas de grandir côte à côte avec ces variétés. En dehors de ces spécimens, ne les associez pas avec : 

  • la ciboulette ;
  • les pommes de terre tardives ; 
  • le persil. 

L’aubergine pour sa part n’est pas compatible avec les oignons et les pommes de terre

Les pommes de terre et les épinards 

Il n’y a pas d’amour possible entre les pommes de terre et les épinards. Par ailleurs, il en est de même pour :

  • la bette ;
  • la betterave ;
  • la tomate ;
  • le poivron. 

Plus particulièrement, ne cultivez pas des pommes de terre avec des : 

  • carottes ;
  • des fèves ;
  • le céleri ;
  • le melon ;
  • les radis. 

Le résultat risque fort de vous décevoir sur toute la ligne. 

Comment faire les associations dans un potager ?

Contrairement aux incompatibilités, certaines associations sont pourtant bénéfiques. Il suffit d’en connaître le principe pour réussir. Ainsi, vous devez d’abord savoir faire la différence entre les apiacées qui se protègent entre elles, les légumineuses qui rendent le sol riche en azote, et les liliacées qu’il ne faut surtout pas mettre avec les légumineuses. 

Vous devez savoir que l’association de certaines plantes entre elles contribue à améliorer de manière significative les récoltes. C’est une technique bien souvent controversée, mais qui donne tout de même des résultats excellents. 

En guise d’exemple, vous pouvez mettre dans un potager de l’ail et des carottes. De nature, l’ail éloigne les insectes, ce qui le rend utile au développement des carottes. Cette variété est également bénéfique pour les tomates, les betteraves, les fraisiers. 

Voilà en somme ce que vous devez savoir avant de procéder à la mise en terre des plants dans votre potager.

Aidez nous à faire connaître notre site avec le partage de cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.